RÉSOLUTION NON VIOLENTE DES CONFLITS

   

BY pgs-admin
28 November 2007

Nous sommes contraires à l’abus et à la prolifération des petites armes. Nous supportons les standards internationaux et nationaux concernant le strict contrôle des pistolets.

Nous supportons le Traité sur l’interdiction des mines antipersonnel et revendiquons l’élimination de toutes les armes qui sont indiscriminées par rapport aux populations civiles et laissent une dégradation de l’environnement durable.

Nous sommes préoccupés pour l’impact du militarisme sur le fonctionnement moral et psychologique des personnes et croyons que les personnes ayant moins de 18 ans ne devraient pas être enrôlées dans les forces armées.

Nous considérons les dépenses militaires globales un grave problème pour la santé publique qui non seulement éloigne les précieuses ressources financières, matérielles et humaines des recherches productives à celles non productives mais qui menace aussi l’environnement et les perspectives d’un développement social et économique de toutes les nations. Nous supportons la « conversion économique » des industries d’armements.

Nous désirons décourager la violence médiatique et les jouets de guerre qui encouragent des réactions violentes au conflit, promeuvent l’endurcissement à la souffrance des autres et causent l’augmentation du comportement agressif. Nous encourageons les tentatives éducationnelles de promouvoir une résolution du conflit non violente.

Nous adoptons le principe Gandhien par rapport à « l’action directe non violente » qui d’abord fait appel à un dialogue compatissant et, en cas d’échec, en ligne de principe général, pourrait considérer une action directe non violente.

Nous considérons les sanctions économiques un instrument brusque qui impose une souffrance massive et collective aux civils innocents pour les péchés de leur gouvernement. D’autres formes de pression économique telles que l’embargo et les sanctions diplomatiques devraient être considérés et utilisés avant que les sanctions économiques ne soient imposées.

Pour les articles et autres ressources sur ce sujet, cliquez ici

Pour plus d’informations sur les actions en justice prises, cliquez ici